//
article
Jeu vidéo et scénario, Technique vidéoludique

The Witcher 2 : analyse du scénario (acte II – Vergen)

Troisième article de ma série sur la structure et les nœuds dramatiques du jeu de CD Projekt. Suite à mon choix de suivre Iorveth, l’aventure se poursuit à Vergen. Bonne lecture !

Attention, l’article contient des SPOILERS et sera mieux apprécié après avoir joué au jeu.

ACTE II – Vergen

Remarques préalables

Selon la structure traditionnelle, l’acte II d’une histoire débute à la suite de l’incident déclencheur et s’étend jusqu’à la résolution (ou climax). Dans The Witcher 2, la zone de Vergen est dénommée acte II mais représente en réalité uniquement le milieu de l’acte II selon la structure classique.

Même si elle a un caractère de dragon, on peut trouver pire alliée que Saskia.

Même si elle a un caractère de dragon, on peut trouver pire alliée que Saskia.

J’avoue qu’à l’heure de rédiger cet article, je suis ennuyé. Car si la région de Flotsam participait au scénario de manière riche, avec des nœuds bien identifiables, il me semble que celle de Vergen est plus floue et moins intéressante. Allons-y… Assez logiquement, à chaque nouvelle zone, un type de nœud se profile rapidement :

La rencontre avec des alliés

Il s’agit principalement de Saskia, la femme chevalier, et de Philippa la magicienne.

Cette dernière se révèle d’un grand soutien pour le héros : elle aide à lever la malédiction de Sabrina, guérit Saskia, et participe à la défense de Vergen. Cependant, elle s’inscrit dans un schéma similaire à celui de Sheala de Tancarville (tiens, tiens, encore une magicienne !), à Flotsam : sa coopération est ponctuelle et elle n’obéit qu’à des intérêts personnels ou du moins à ceux de sa Loge. C’est une fausse-alliée. On s’en rend compte à la fin de la zone, lorsque Philippa envoûte Saskia afin de mieux la manipuler. Toutefois, ses motivations complètes sont encore inconnues : est-elle une adversaire ou non ?

Geralt rencontre Saskia lorsqu’il la sauve de la traîtrise du roi Henselt, au moment où la malédiction de Sabrina entre en action. Ensuite, la femme chevalier préside une réunion des notables de Vergen et tombe dans un coma profond à cause d’un empoisonnement. Geralt la connaît peu, à ce moment, aussi ne peut-il être affecté du péril qui la guette. Le joueur en serait au même point que Geralt si les scénaristes n’avaient utilisé un petit « truc » pour l’amener à ressentir un minimum d’émotions envers Saskia. Au début de la zone, ils ont pris le parti de nous placer quelques minutes aux commandes d’un noble, lequel accompagne Saskia pour des pourparlers avec l’envahisseur. On a carrément un changement de point de vue (le procédé est encore de mise plus loin, d’ailleurs). La femme chevalier se montre courageuse, fière, droite.

La rencontre avec un adversaire local

Henselt est indigne de confiance, violent et irrespectueux envers les femmes.

Henselt est indigne de confiance, violent et irrespectueux envers les femmes. À peu près le contraire de Foltest.

L’objectif de la mise en scène évoquée précédemment est double. Outre la présentation de Saskia, elle permet au joueur de faire la connaissance d’un adversaire local : le roi Henselt. La nature peu attachante de celui-ci est bien introduite. Sans ce passage, le monarque de Kaedwen resterait un concept pour le joueur. La technique est un peu déroutante, mais puisque les auteurs n’ont pas trouvé de moyen de faire rencontrer Geralt et le roi, je pense que c’est plutôt malin.

Cela permet aussi de montrer l’éclosion de la malédiction, qui est une sorte d’élément déclencheur local pour cette zone, et donne naissance à un autre adversaire qui en est l’incarnation : le Draug.

Objectifs locaux

Rappelons que l’objectif principal est de confronter Letho. S’y est ajouté, à la fin de Flotsam, le désir de sauver Triss. Au niveau local, le premier objectif est de lever le brouillard causé par une malédiction. Le second est de guérir Saskia, qui a été empoisonnée. Le troisième est de défendre Vergen contre le roi Henselt. Ces trois objectifs se retrouvent liés.

Des obstacles d’origine externe

Les obstacles rencontrés par Geralt sont tous d’origine externe. Ses faiblesses ne sont pas attaquées. Sa personnalité n’est pas testée. Il prend part aux événements, mais émotionnellement, il reste observateur de ceux-ci. Cela ne s’applique pas à la malédiction. Il s’agit bien d’un obstacle externe d’origine interne, puisque c’est la vocation de Geralt de combattre les monstres et lever les malédictions. C’est pourquoi l’objectif lié au brouillard maléfique était le plus intéressant à mes yeux.

Un ventre mou

Je me suis un peu ennuyé à Vergen. J’ai essayé de comprendre pourquoi, alors que l’acte précédent me semblait très bon. Ma conclusion : Geralt, ou le joueur par identification, ne vit presque pas de conflit. Lorsqu’il arrive à Vergen, les conflits sont posés (Letho à tuer, Triss à sauver…). Ceux-ci n’évoluent pas, ou peu. Le sorceleur est témoin de l’empoisonnement de Saskia, mais il ne peut en être affecté : il ne la connaît que peu. De même, Geralt n’a pas rencontré Henselt et ne se considère pas vraiment son ennemi. Iorveth, devenu un allié, intervient peu. Triss est introuvable. Roche n’est pas là, du moins au début… Le sorceleur se balade à Vergen, chasse la harpie ou les nécrophages, bouche des tunnels… rien de bien passionnant à part le lever de malédiction. Tous les conflits de cet acte concernent surtout Saskia, Vergen et ses habitants, et pas Geralt. Cela rejoint le point précédent à propos des obstacles d’origine externe.

Une progression faible de l’intrigue, un rappel de l’enjeu

L'ambassadeur Shilard... encore un type bien sympathique !

L’ambassadeur Shilard… encore un type bien sympathique !

Pour Geralt, Vergen n’est qu’une étape lui permettant d’apprendre que Triss et Letho seront à Loc Muinne, et que Triss a été réduite à une effigie et emmenée par l’ambassadeur de Nilfgaard. Ce dernier point est d’ailleurs notable puisque l’on apprend que Triss est en réel danger, au centre de manigances politiques. C’est le point culminant de la zone, l’attaque de Vergen étant secondaire pour moi car non liée aux objectifs du héros.

À part cela,  les avancées consacrées à la trame principale sont maigres. La zone est surtout dédiée aux intrigues politiques qui sous-tendent l’histoire. Les forces en présence avancent leurs pions, mettent leurs plans à exécution… cela m’a plus ou moins laissé de marbre. J’attendais un climax médian fort, un retournement de situation… mais rien de tel. La zone se conclut par une bataille assez peu intense, la défaite d’Henselt et le départ de Saskia et Philippa pour Loc Muinne.

En résumé, l’acte II à Vergen de The Witcher 2, c’est :

  • La rencontre avec des alliés : Saskia et Philippa (fausse-alliée) ;
  • La rencontre avec un adversaire : le roi Henselt (et plus tard l’ambassadeur de Nilfgaard)
  • Des objectifs locaux : Geralt doit lever la malédiction, sauver Saskia et défendre Vergen.
  • Des obstacles d’origine externe : Les obstacles sont en grande majorité d’origine externe, amoindrissant l’importance des conflits aux yeux du joueur.
  • Une progression de l’intrigue faible : la zone est surtout dédiée aux intrigues politiques qui sous-tendent l’histoire.
  • Un rappel de l’enjeu : Triss est au centre de manigances politiques et détenue par des personnes influentes et dangereuses.

Voilà pour Vergen. Mon avis est que cette seconde zone est moins passionnante que la précédente. Heureusement, la caractérisation des personnages et leur mise en scène est toujours aussi bonne.

N’hésitez pas à partager vos remarques. Cet article sera adapté en fonction de vos apports. Je pourrais aussi y revenir au fur et à mesure de mon avancée dans le jeu, car je ne connais pas encore l’histoire jusqu’à sa conclusion, et certains points mériteront peut-être que je revienne ici en prendre compte.

Le prochain article de la série ne sera publié que dans plusieurs semaines, quand j’en aurai fini avec Loc Muinne et ses intrigues politiques !

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :